Une première semaine: la reprise

Ça y est, c’est fait… la reprise.

Lundi:

Journée au lycée de 8h à 18h30. Au programme, j’ai eu deux classes de première (ES le matin et L l’après-midi) pour les T.P.E. Un peu difficile, étant donné que je ne les ai pas suivi depuis le début. Les sujets sont assez variés mais je constate malgré tout que des thèmes réapparaissent d’années en années. La palme d’or revient aux sujets sur les fast-food et l’obésité (pour les ES) et sur les sujets relatifs aux super-héros en L. J’ai fait le tour des groupes, pris connaissance de leurs sujets et de l’avancement de leurs travaux. Certains groupes avancent très bien, d’autres sont très à la bourre et je me demande s’ils seront dans les temps. Nous en sommes à la phase rédactionnelle, mais celle-ci n’empêche pas de revenir sur les notions de sources, de droit de l’image (merci mon petit dépliant!). Autre constat: les élèves n’ont pas, pour la plupart, de bibliographie/sitographie. Réplique commune « On re-cherchera les sources à la fin!« . Mauvaise réponse: « Vous allez perdre du temps. Vous auriez du les consigner au fur et à mesure!« .

Bref, j’ai refusé de faire parti des jurys: pas le temps (je passe ma vie à faire des allers-retours) et je n’ai pas suivi les T.P.E depuis le début, donc je ne m’en sens pas la légitimité.

Petite visite des élèves du journal numérique du lycée et grande discussion sur le droit de l’image. Les conseils sont entendus et ils tentent de les appliquer pour la prochaine publication, qui accessoirement sera présentée au concours Varenne! Allez on croise les doigts et on y croit!!

Sinon, boulot monstre du coté de la gestion: tout plein de nouveautés! Une partie est déjà indexée et est en attente de cote, et une autre est non indexée, non cotée, non équipée. On avance doucement mais surement, les journées étant déjà bien remplies!

Rien à voir avec mon job, mais surprise de reprise: la titine à la fourrière. Ce qui m’a contrainte à passer ma pause méridienne au commissariat et à quitter plus tôt pour aller récupérer ma voiture. C’était le pompon sur la Garonne!!

Mardi:

Le mardi, c’est journée partagée: de 8h à 13h au lycée et de 14h à 17h30 au collège.

Au lycée, j’ai tranquillement profité de la présence de mon collègue pour avancer sur les tâches de gestion. Une élève de seconde a gentiment proposé de m’aider pour des tâches purement matérielle: cote, couverture des livres… Un petit temps de partage et un petit coup de pouce appréciable.

Après un sandwich sur le pouce, me voilà arrivée au collège, où je sais que les sixièmes m’attendent de pied ferme et avec beaucoup de curiosité. Ça tombe bien, j’ai également hâte de les rencontrer! Et le plaisir de retrouver les collègues. Les retrouvailles quoi!! Et première rencontre avec le nouveau principal. Nous sommes allées le rencontrer avec ma collègue afin de lui demander son accord pour notre présence, à toutes les deux, à la journée académique de la FADBEN. Au départ il n’était pas chaud à l’idée de nous laisser y aller à deux et de laisser le CDI fermé une journée. Il a même eu l’idée de faire ouvrir le CDI par les AED. Chose à laquelle nous sommes fermement opposées. Nous avons eu gain de cause et donc nous y serons. Le programme est alléchant avec notamment une intervention de Marion Carbillet sur sa pratique pédagogique du document de collecte et apprentissages info-documentaires et celle de Magalie Bossuyt sur son usage pédagogique des réseaux sociaux.

Sinon la semaine sera calme: mes cours de techniques documentaires sont annulés suite à un changement d’emploi du temps exceptionnel du fait de l’absence de certaines classes (classes de neige).

J’ai quand même eu en dernière heure un groupe de 5 élèves (de sixième) qui viennent au CDI dans le cadre de l’accompagnement éducatif, pour un atelier de lecture oralisé. Je leur ai proposé de travailler sur une courte pièce de théâtre en un acte: Les aventures du livre de géographie qui voulait voyager avant de s’endormir, de Cathy Ytak dans la collection Mini-Syros chez … Syros (vous l’aurez deviné!). N’ayant pas encore eu le temps de commander des exemplaires pour le CDI, je leur ai proposé de découvrir les personnages (qui sont des livres). Ils sont donc partis en quête d’un dictionnaire, d’une encyclopédie, d’un recueil de nouvelles, de poésie etc… ce qui nous a permis de rappeler les caractéristiques de chacun de ces types d’ouvrages. Dans 15 jours, j’espère que nous aurons reçu les exemplaires de cette pièce de théâtre et que nous pourrons commencer à la lire ensemble! En tout cas, les rôles sont déjà distribués. Je ne pense pas que nous la présenterons devant un public, mais sait-on jamais…

 Mercredi

Le mercredi matin, et pour le reste de la semaine, c’est au collège. Étant donné que beaucoup d’élèves sont absents (ski), cette demi-journée matin fut très calme… J’aurais pu en profiter pour saisir des notices dans la base.. mais non, car le réseau pédagogique était inaccessible. Donc j’ai avancé sur d’autres tâches de gestion (couvrir des livres par exemple)… Et j’en ai profité pour faire plus ample connaissance avec les élèves, et j’ai vite repéré les nouveaux habitués!

Sinon, en me rendant à l’intendance pour déposer mon devis (et dire bonjour au gestionnaire!) je me suis retrouvée dans le bureau du principal. Ce dernier m’a demandé quelque chose, qui, il me semble lui a déjà été refusé par ma collègue. Il veut absolument qu’on mette les avants-dernières revues reçues à disposition des élèves en salle de permanence. Bon outre le fait que nous sommes censés les conserver au CDI pendant une certaine durée, je ne suis pas pour. Surtout que son argument de choc est de faire une passerelle entre la vie scolaire et le CDI! Vive les CCC! Non mais plus sérieusement, après en avoir papoté avec les copines AED autour d’un café, on s’est mise d’accord sur le fait que ces revues, si elles étaient mises à disposition en étude, ne feraient même pas la journée! Donc non merci, nos revues resteront au CDI. A la rigueur on veut bien leur faire passer celles qu’on désherbe, mais rien de plus!

Jeudi

Comment? j’avais dit que le reste de la semaine serait calme? Eh bien que nenni! Jeudi c’était journée marathon! Beaucoup d’élèves en permanence, donc beaucoup de négociations de la part des élèves pour venir au CDI. Mais je n’en prends que 25 au maximum, et avec un rang de 40 élèves, faut faire une sélection à l’entrée! J’ai commencé à 8h avec des élèves qui devaient faire des recherches sur leur culture culinaire, musicale etc…la requête saisie sur google était  « recherche sur ma culture ». J’ai pris du temps, et on fait ça ensemble. Ils n’ont pas vraiment avancé, mais je pense qu’ils ont au moins identifié le C.D.I en tant que lieu de recherche d’information. C’est déjà ça!

En bref, j’ai passé ma journée à courir partout, pour donner un coup de mains aux collègues dans le cadre de la réalisation d’un film d’animation, pour passer une commande (ça y est j’ai commandé mes exemplaires du Livre de géographie qui voulait voyager avant de s’endormir) etc…  Je n’ai pas vu le temps passer, et hop la journée était déjà finie! Et mon weekend a commencé (enfin quelques heures plus tard, le temps d’aller chercher mon BB et de rentrer à ma maison, à 150 km de là, mais ça c’est une autre histoire!)

Sur ce je vous souhaite à tous un très bon weekend et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures!

P.S: si vous avez loupé le nouveau dessin de @Gribouilles2doc c’est par ICI!

Advertisements

Une réflexion sur “Une première semaine: la reprise

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s