17ème semaine au(x) CDI: clap de fin

Voilà, l’heure du dernier bilan hebdomadaire a sonné. Je suis déjà un peu en mode vacances, et je publie ce dernier billet sur le tard.

Lundi

Ce fut une journée gestion, comme depuis quelques lundi déjà. Il n’y a plus d’élèves, enfin ils ne viennent pas  au CDI comme à l’accoutumée mais au lycée pour les épreuves du bac. Quelques uns viennent parfois nous saluer. On se livre donc aux activités de fin d’année: rangement, poursuite des travaux post- réaménagement… On en profite pour bavarder un peu avec les quelques collègues présents… Rien de passionant mais ce fut quand même mon dernier lundi au lycée. Un petit pincement au cœur quand j’ai remballé toutes mes petites affaires.

Mardi

Dernière matinée au lycée. Dernière passation d’informations diverses et variées avec mon collègue, sauvegarde de quelques documents depuis ma session, qui sera définitivement supprimée à la rentrée. Des au revoir par ci par là, mais l’impression d’être partie comme une sauvage. En même temps, ce n’est pas ma faute, j’ai trouvé toutes les portes closes au moment de partir. C’est peut-être le climat si particulier en période de bac qui veut ça…

Au collège, ce fut le jour du défi-lecture avec les quelques élèves de sixième encore présents au CDI. Il y en avait quand même une quarantaine. Je vais m’étendre quelque peu sur cette demi-journée.

Ce défi lecture est pratiqué depuis quelques années déjà au collège. Les élèves de toutes les classes de sixième doivent lire pendant l’année, en autonomie, cinq titres choisis: L’œil du Loup de D.Pennac, L’enfant-océan de J.C Mourlevat, Kamo, l’idée du siècle de D. Pennac, Le petit Prince de Saint-Exupéry et Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl. A la fin de l’année se tient donc le défi lecture, autour d’activités diverses proposées par les professeurs qui visent à vérifier si les livres ont été lu et compris de façon ludique. Les élèves sont répartis par équipe, ils cumulent des points et les trois premières équipes sont récompensées et reçoivent un cadeau (un livre cette année). Un goûter est offert à tous les participants pour clôturer cette demi-journée.

Au départ, je dois dire que je n’étais pas ultra motivée pour participer à ce défi lecture. L’impression de ne pas avoir vraiment préparé la chose, ni d’y avoir participé pendant l’année (à part prêter les ouvrages aux élèves qui venaient chercher les livres tout au long de l’année au CDI. Oui, nous avons des séries pour ça). Mais finalement, avec du recul, je me rend compte que personne n’y participe vraiment pendant l’année puisque les consignes sont données à la rentrée (avec des rappels réguliers) et  je n’étais pas là en septembre. En terme de préparation, ma mission était de livrer tous les éléments nécessaires aux activités de mes collègues concernant L’œil du loup et de réaliser mon propre atelier avec les infos nécessaires sur l’ensemble des cinq titres qui m’étaient fournies par mes collègues. Mon atelier s’intitulait « Ne mélange pas l’histoire! », et en gros il fallait que les élèves remettent les schémas narratifs dans l’ordre. Je me suis un peu cassée la tête pour leur proposer une activité ludique et j’ai donc réalisé un plateau de jeu. Mon âme d’animatrice me rattrape parfois au grand galop.

Ce fut au final une chouette après-midi, les élèves présents étaient vraiment très impliqués dans le jeu et on sentait l’importance de ce jour J chez la plupart des élèves. C’était un régal de les voir courir d’un atelier à l’autre, de pousser de grands cris lors d’une victoire ou des soupirs de déception lors d’une défaite. A la fin du défi, les membres des trois équipes victorieuses ont choisi un ouvrage parmi une vingtaine achetés dans notre librairie préférée! Une BD, un livre de magie, un Charlie, un roman… il y avait du choix!

Je dois avouer que le petit moment entre collègues, dans l’herbe avec une tasse de café, du soleil et des fous rires pour fignoler les derniers détails était très plaisant!

Mercredi

Une matinée très calme où j’ai poursuivi l’inventaire des ouvrages de fiction. J’ai même eu droit à l’aide de deux collègues de français, qui étaient venus mais n’avaient aucun élève. L’inventaire est ainsi bien plus agréable à entreprendre! Quelques élèves au CDI…

Jeudi

Jeudi, fut une journée très riche en émotion et en action. Nous avons terminé l’inventaire des romans et en parallèle, il s’agissait de préparer la soirée de fin d’année qui avait lieu le soir même. Organisée chaque année par l’amicale de tous les personnels de l’établissement, c’est un évènement! Je ne m’étendrais donc pas sur les activités de fin d’année spécifiques au CDI puisqu’elles sont sensiblement les mêmes que la semaine dernière. Je dirais juste que je suis satisfaite de mon efficacité!

Non, je voudrais plus particulièrement remercier ici l’ensemble de mes collègues du collège, qui m’ont permis de vivre ces deux années loin de chez moi dans la joie et la bonne humeur, malgré les petites tensions qui peuvent parfois exister au sein d’un établissement. Malgré ma demi-présence au CDI, j’ai réellement eu le sentiment d’avoir ma place et des compétences à apporter à l’édifice. Les petites attentions à l’occasion de cette soirée de l’amicale m’ont beaucoup émue. Une équipe comme ça, c’est une équipe en or. On sent chez eux une réelle cohésion, une entente cordiale et souvent amicale! Des regrets de ne pas avoir pu travailler avec tout le  monde. Nous étions nombreux à faire nos adieux lors de cette soirée, et la personne qui manquera le plus cruellement à ce collège, c’est notre secrétaire de direction.

Ce fut donc une demi-année très intense. Je n’ai pas l’impression d’avoir chômé… Des séances, de la gestion, une restructuration de CDI, une mutation, des kilomètres à gogo…. Et surtout beaucoup d’échanges sur la toile… J’ai adoré travailler dans cet esprit. Les valeurs de la mutualisation et de la collaboration ouvrent de grandes portes… Je profite donc de ce dernier billet (avant la rentrée) pour remercier tout ceux qui ont participé de près ou de loin à ces échanges!