7ème semaine au CDI

Lundi

Ma commande m’attendait gentiment sur les tables, soigneusement rangée dans 3 cartons. Les bouquins auraient au moins pu avoir la gentillesse de s’indexer, s’équiper et se ranger tous seuls! Mais non, ils ont préféré m’attendre sagement. Mais j’ai des élèves absolument choupinous qui n’ont pas hésité à mettre la main à la pâte, décalant par là même l’heure de leur déjeuner, et sacrifiant le calme du premier service! Mais pendant qu’ils m’aidaient, ils bavaient sur les one piece en parlant de Minecraft! Moment sympathique.

Cette semaine, je travaille avec un prof d’histoire-géo et trois classes de quatrième autour de trois affaires dans lesquelles Voltaire est intervenu: L’affaire Calas (qui s’est déroulée à Toulouse), l’affaire Serven (à Castres) et l’affaire du chevalier à la Barre (qui s’est quant à elle déroulée à Paris).  L’affaire Sirven a le plus de succès. Ce projet pédagogique permet de mettre en application la démarche du document de collecte, et d’aborder la typologie des sites internet, et de la pertinence/légitimité/degré de confiance d’un discours. C’est cet aspect là qui nous intéresse particulièrement  et sur lequel nous avons souhaité insister pendant ce temps de recherche (2 h par classe, en classe entière). La séance s’est assez bien déroulée avec la première classe.

En début d’après-midi j’ai enchaîné avec les 4èmes CHAM. Le parcours culturel de notre établissement met l’accent sur l’oralité en quatrième, ce qui se solde par une épreuve d’éloquence. Les élèves choisissent un texte, qui sera récité, interprété en fin d’année. Aujourd’hui ils se sont enregistrés. J’avais installé un ordinateur portable dans la réserve, une chaise, et les élèves y allaient à tour de rôle, pour enregistrer leur prestation. Le but étant qu’ils s’entendent, s’écoutent pour travailler cette épreuve. Le logiciel utilisé est Audacity, tellement simple d’installation! J’ai envoyé aux élèves leur fichier converti en MP3 via l’ENT.

J’ai terminé ma journée par une séance EMI 6ème, avec un groupe assez dynamique, curieux et réactif. Les élèves semblent bien saisir la notion d’espace public et d’espace privé / personnel sur l’ENT.

Mardi

Bon c’était aussi une journée marathon. Les vacances ne seront pas du luxe. Nous avons poursuivi, avec mon collègue d’histoire, les séances de recherche autour de Voltaire et le siècle des lumières. 3 séances au total. Je consacrerai probablement un billet à propos de ce projet de recherche. J’ai mené une séance d’EMI 6ème, avec un groupe de 7 élèves. Du luxe! Un élève par poste informatique, des échanges sympas. Même si je mène chaque séance 9 fois, je fais en sorte qu’elles soient toutes différentes, en laissant émerger les questions des élèves, en tentant d’y apporter des réponses. Du coup pas trop de temps pour m’occuper de ma commande nouvelle. Je fais au compte goutte, en fonction des élèves qui veulent emprunter tel ou tel livre. Ils attendent ces nouveautés depuis tellement longtemps, que je ne peux pas leur refuser. La veille j’ai importé toutes les notices et crée certaines. Les élèves m’ont encore aidé aujourd’hui à équiper les ouvrages (coller les cotes, les repères dewey). Je n’ai plus qu’à créer les exemplaires au fur et à mesure, et à modifier la notice au besoin. Au final, les élèves habitués ou non jettent tous un œil aux nouveaux arrivants, se passe le mot et augmente les statistiques de fréquentation et de prêt!

Jeudi

Fin des séances avec les classes de  quatrième. Un cycle de recherche court, qui nous a permis d’évaluer les manques et les défauts. Les réussites aussi.

Je peaufine ma deuxième séance d’EMI 6ème au fur et à mesure que je la présente aux élèves.

Vendredi

Ce soir, c’est les vacances. Les élèves sont forcement très en forme (je ne vous fais pas un dessin!). Mais j’ai réussi à maintenir un certain calme, enfin des moments pas trop bruyant (au fond, il y aura toujours un peu de bruit. Des bruits de chaises, des bruits de livres, de touches de claviers, des bruits d’élèves. Et puis mon bruit à moi aussi). Aujourd’hui j’ai eu droit à un vrai défilé au CDI: élèves, profs, assistants d’éducation, gestionnaire, agent de maintenance! Finalement, je vais avoir un vidéoprojecteur court-focal. Plus simple en terme d’installation: on pourra rajouter sur l’existant (le tableau blanc).

Ma journée a été entrecoupée de deux séances d’EMI. J’ai inversé deux activités de la première partie de cette séance consacrée à l’ENT. Les élèves sont d’abord en activité, puis on se rassemble pour compléter ensemble le texte à trou. Et les notions d’espace public / espace privé et personnel leur paraissent de suite plus évidentes.

Bon ben je suis contente d’être en vacances. J’espère que vous aussi.

Publicités

6ème semaine au CDI

Lundi

Une journée marathon… J’ai eu une séance à 10 h (séance 2, les espaces informationnels numériques et virtuels du collège), puis j’ai enchaîné de 13h30 à 16h les séances avec les 4ème CHAM et les 3ème CHAM et j’ai fini par une deuxième séance de ma … deuxième séance. Une après-midi intense qui s’est soldée par une réunion au collège qui a duré jusqu’à 19h où nous avons notamment parlé des travaux de réaménagement du collège, de la dotation informatique (mon vidéoproj’ en fait parti), du parcours culturel, de l’accompagnement personnalisé et de la validation du LPC.

Je passe outre les nombreux problèmes techniques qui m’ont fait perdre un temps fou lors de ma séance avec les 3ème CHAM. J’avais pris soin de réserver l’espace langue qui est censé être bien équipé. Mais même si il y a bien un poste informatique et un vidéoprojecteur, tous les fils étaient débranchés, emmêlés et au final nous nous sommes repliés au CDI où j’ai du montrer mon support aux élèves sur mon écran d’ordinateur.

Mardi

Du coup ce fut une journée bien plus calme… Une seule séance dans mon planning… Pas mal de gestion. J’ai été demandé à la gestionnaire la date prévue de livraison de mon vidéoprojecteur. A priori je serai peut-être équipée à la rentrée des vacances de la Toussaint. Croisons les doigts! Au passage j’en ai profité pour demander des nouvelles de ma commande de livres. La librairie nous a précisé qu’il manquait quelques titres, mais que le tout devrait arriver prochainement. Les élèves attendent les  nouveautés avec impatience!

Jeudi

J’ai distribué aux élèves de troisième les dates et horaires des séances de méthodologie qu’ils auront avec moi dans le cadre de l’histoire des arts. Il fallait se presser, ils partent en stage la semaine prochaine. Pas de plainte de leur part, pourtant il a fallu que je cale certaines séances sur leurs fins de journées, sur les heures libres de leurs EDT et j’avais un peu peur d’avoir droit à des protestations…

J’ai mené la première séance de ma progression EMI avec le dernier groupe de sixième. J’ai enfin toute mes classes sur pronote et sur l’ENT. Je peux donc publié en toute quiétude leur travaux dans leur rubrique classe et renseigner les contenus de séances. C’est la seule vitrine qui permette aux parents de savoir ce que font leurs enfants au CDI avec la dame du CDI prof doc. Donc je me force à être rigoureuse dans cette tâche. Ça me prend 5 minutes

Vendredi

Voilà le crédo de ce vendredi. La prof d’art plastique n’était pas là, et la prof d’art plastique c’est comme le prof de musique: quand il est pas là, toi tu es bien là, et les élèves aussi. J’aime bien être entourée d’élèves et que le CDI ne soit pas une cathédrale silencieuse. Mais c’est quand même fatiguant… Surtout que la moyenne par heure devait être aux alentours de 20 élèves (le double entre 12h et quatorze heure).
A 17h, ma commande est arrivée! Pile poil avant la fin de la semaine, ce que j’espérais et ce qu’espéraient les élèves! Lundi, ils vont être ravis! Va falloir être rapide et efficace sur le traitement doc de la commande!

E.M.I 6ème -Séquence 1, séance 2- Les espaces informationnels numériques et virtuels du collège

Pour poursuivre  et terminer la première séquence, j’ai décidé de leur présenter l’ENT et le portail documentaire.

Pour cette séance, je veux que les élèves identifient ces deux espaces, la façon d’y accéder et qu’ils en appréhendent la structure.

Concernant l’ENT, il s’agit pour eux de comprendre que le site du collège est composé de deux « parties »: une partie publique (à laquelle j’accède sans identification) et une partie privée, personnelle (à laquelle j’accède après m’être identifié). Nous avons donc observé ces deux parties, à l’aide de la fiche de travail ci-dessous.

Il me semble important que les élèves saisissent bien la double fonction de l’ENT: d’une part il s’agit du site public de l’établissement, auquel tout le monde peut accéder. D’autre part, il permet, après connexion d’avoir accès à des contenus personnalisés, adaptés à une personne: un professeur, un élève ou un parent d’élève. Il n »est pas question de présenter chaque rubrique lors de cette séance, même si je leur demande d’observer en particulier la rubrique « espace CDI ».

1

On évoque ensuite le portail documentaire PMB du collège. Comment y accéder à partir de l’ENT? Il ne s’agit pas d’apprendre à mener une recherche sur PMB, mais bien d’en comprendre l’organisation, les chemins d’accès et d’identifier cet espace comme étant le prolongement numérique et virtuel de l’espace informationnel réel qu’est le CDI. Je sais d’avance qu’ils le consulteront très peu, mais je veux au moins qu’ils en aient connaissance et qu’ils en identifient chaque « bloc ».

2

Je reprendrai probablement l’exemple de l’ENT lorsque je leur présenterai le web et le classement de l’information sur celui-ci. C’est un exemple idéal et concret pour illustrer les notions de web visible et invisible.

C’est la première fois que je mène ce type de séance, et elle évoluera sans doute car je n’en suis pas complètement satisfaite. Certaines choses sont peut-être trop complexes pour eux, trop éloignées de leur pratiques (je pense notamment à la deuxième partie consacrée à PMB). A suivre donc…

5ème semaine au CDI: que les choses sérieuses commencent

Cette semaine, j’ai mené la séance 1 de ma progression EMI une demi-douzaine de fois. Cependant, je n’ai pas eu l’impression de radoter. Chaque groupe a proposé des nuages de tags différents. Au contraire, je trouve qu’il est intéressant de les confronter et de les comparer. Je réaffirme ici que les groupes d’habitués étaient bien plus inspirés.

En terme d’emploi du temps, les choses se stabilisent: les cours d’EMI apparaissent enfin sur l’EDT des élèves, je peux saisir le contenu des cours et éventuellement le travail à réaliser pour toutes les classes de sixièmes.

Les profs de disciplines commencent également à me solliciter pour des projets de recherches, essentiellement en histoire. Mon planning commence donc à se charger et je commence à travailler avec les classes CHAM dès lundi.

Jeudi, j’ai eu la bonne surprise de croiser une maman d’élève à la sortie du collège. Elle est venue me voir pour excuser son fils qui a loupé la première séance et pour me dire qu’il adore le CDI et qu’il parle beaucoup de ce qu’il y fait à la maison! C’est la première fois qu’une telle chose m’arrive!

En terme de gestion j’ai pas mal avancé: la base s’enrichit, les élèves donnent volontiers un coup de main pour coller codes barres et cotes. Le cahier des suggestions voit chaque jour de nouveaux titres apparaître…

J’ai également lancé une enquête « pratiques culturelles, médiatiques et numériques » auprès de l’ensemble des élèves du collège. En deux jours, plus de 70 élèves ont répondu. J’espère qu’ils seront plus nombreux chaque jour. Il est ouvert jusqu’à la veille des vacances de la Toussaint. J’aurai ainsi les vacances pour compiler et analyser les résultats. Je compte mettre de côté ces données pour une éventuelle réflexion autour de la politique documentaire.

La fréquentation du CDI ne cesse d’augmenter: de la 6ème à la 3ème, pas de distinction de niveau flagrant. Je m’efforce à chaque heure de passer du temps avec eux, pour les guider, les conseiller ou simplement pour papoter un peu. Lorsque les élèves dépassent un peu les bornes et sont trop agités, je leur explique posément que le CDI peut être un lieu sympathique pour tous, à condition qu’ils y mettent un peu du leur. Je n’aime pas faire la police en permanence, et je tiens à ce que les élèves comprennent que le bon fonctionnement du CDI dépend de chacun. J’ai une série de petites pancartes (une simple feuille de brouillon annotée) que je fais passer aux élèves lorsque je le juge nécessaire (exemple: Pourriez-vous s’il vous plaît parler légèrement moins fort? Pour ton chewing-gum, la poubelle se trouve tout près de mon bureau!) Le tout accompagné d’un petit smiley ou d’une ponctuation joyeuse. Ça marche pas trop mal, et sortant d’une rhino, ça me permet de préserver ma voix.

Le référent ENT m’a crée une rubrique spécifique « espace CDI ». Je l’ai un peu pressé.: je débute la deuxième séance sur les espaces informationnels virtuels lundi, et il faut que l’architecture du site soit à jour.

Bon weekend!