Bilan d’une année 2013-2014

Voilà encore une année (scolaire) qui s’achève. J’ai l’impression de ne pas avoir eu le temps de tout faire, mais si je prends un peu de hauteur, je me dis que je n’aurais pas pu faire plus…

Cette année a été marquée par mon arrivée dans un nouvel établissement (collège) où je suis seule en poste . J’y serai encore l’an prochain, car je n’ai pas obtenu de mutation, ceci dit, je n’en voulais pas. Il s’agissait davantage d’une demande « pour la forme ». Un peu ras le bol de changer chaque année, de devoir reprendre à zéro. Je ferai encore de la route pendant quelques années, mais au moins depuis septembre 2013, je peux rentrer chez moi tous les soirs, ce qui n’était pas le cas jusque là. Envie de travailler dans la durée, dans la continuité, de suivre les élèves sur plusieurs niveaux, de mettre en place réellement une progression et de pouvoir l’évaluer sur du long terme. Et le Tarn est un vivier de profs docs ultra riche, ultra motivant. Plus que jamais je contredis l’affirmation émise dans le livret de présentation des 3C qui annonce en introduction que le but de cette métamorphose des CDI en 3C a vocation à sortir les enseignants documentalistes de leur « isolement ». Je ne me suis pas sentie isolée tout au long de cette année.

Voici donc le bilan de cette année, selon les 4 axes: pédagogie, accueil, gestion et ouverture culturelle.

  • Les actions pédagogiques
    • L’EMI en 6ème: J’avais mis en place une progression pour cette année, que j’ai tenu mis à part la dernière séance. En effet, certaines séances ont été annulées pour certains groupes pour cause de sorties diverses, d’absences etc… Mais l’essentiel a été vu par l’ensemble des groupes. Les séances de cette progression sont  en ligne. La dernière séance a été l’occasion de faire un bilan avec les élèves, non formalisé, mais qui a le mérite de pointer avec et par les élèves ce qui a fonctionné et ce qui moins fonctionné. Les élèves gardent un bon souvenir de la séance (Re)découvrons Google: le travail collectif, sur pad, leur a plu.  Dans l’ensemble les séances « ludiques »  ont davantage été appréciées, notamment celle sur le classement ou celle sur l’évolution des supports de document. Par contre, comme je m’en doutais la séance sur l’information a été beaucoup trop complexe pour eux. L’an prochain je compte la retravailler pour le niveau sixième. Soit elle intégrera celle sur le document en insistant davantage sur les différentes formes de l’information ( texte, son, image fixe / animée) soit en la rendant indépendante de celle sur le document. Tout dépendra des contraintes d’emploi du temps. Les élèves avaient tous un porte-vue individuel qui leur permettait de conserver les documents de travail et de donner une légitimité à ces séances d’EMI au même titre que les contenus abordés dans les autres disciplines.
    • Des séances en interdisciplinarité:
      • 6ème: en 6ème, des séances de recherche d’information, notamment en histoire-géographie (avec seulement 2 classes de sixième sur 4), ont permis de réinvestir ce qui a été vu lors des séances d’EMI. Ils ont pu chercher des documents sur le catalogue du CDI, utiliser l’éditeur de bibliographie intégré sur le catalogue en ligne du CDI (proposé par Claire Cassaigne). Nous avons mis l’accent, avec la collègue d’histoire-géographie, sur la recherche d’information sur documents papier. Le travail par groupe de 2/3 élèves a été privilégié. La composition des groupes a souvent été imposé par nous. Après des premières réactions souvent virulentes de la part des élèves, ils nous ont finalement remercié d’avoir nous-mêmes constitué les groupes, ce qui leur a permis de mutualiser leurs compétences et de travailler avec des camarades qui ne sont pas forcément leurs copains. Ils ont reconnu que cette façon de faire les a obligé à réellement travailler, à se partager les tâches. L’an prochain, ces séances, complémentaires des séances d’EMI seront reconduites pour toutes les classes.
      • 5ème: Mis  à part des séances de recherche d’information avec le groupe de 15 élèves de 5ème CHAM (classe à horaires aménagés musique) sur les courants musicaux qui a permis de travailler la méthode du document de collecte, les classes de 5ème n’ont pas profité de séances avec le professeur documentaliste. Ce point, signalé dans mon bilan de fin d’année remis au chef d’établissement et affiché en salle des professeurs, a fait réagir les collègues qui comptent bien remédier à ce manque l’an prochain. Le programme disciplinaire en 5ème est pourtant riche en situations possibles d’apprentissages info-documentaires.
      • 4ème: toutes les classes de 4ème ont eu des séances à caractère info-documentaire au CDI dans le cadre de recherche en histoire-géographie (recherches d’information sur Voltaire et les lumières et autour de la Révolution Française). De même, tous les professeurs de mathématiques de ce niveau ont joué le jeu de la séance sur la place de la publicité dans la presse écrite (un vrai succès, qui sera reconduit avec quelques améliorations). Les élèves de la classe de 4ème CHAM ont également travaillé avec moi, sur des cycles courts de 3/4 séances en mettant l’accent sur l’exercice de l’oralité. Dans notre établissement, le projet d’établissement fait la part belle à l’oralité pour le niveau 4ème et à ce titre, tous les élèves de 4ème participent à une épreuve d’éloquence. Celle-ci est préparée tout au long de l’année et débute par le choix d’un texte. L’occasion de faire venir les élèves au CDI pour leur présenter les ressources textuelles qui y sont proposées, mais également de les diriger vers des ressources en ligne leur permettant de découvrir, sélectionner des textes de natures variées. A ce propos, j’ai mis en place un pearltrees regroupant des ressources en ligne utiles pour cette épreuve. J’ai donc tout naturellement participé à l’évaluation finale de cette épreuve, qui se déroulait dans la salle de spectacle de la commune. Les élèves se présentaient individuellement sur scène, avec ou sans micro, avec un éclairage scénique pour présenter leur texte, d’une durée de 2 minutes. Une belle épreuve, qui permet de découvrir des élèves très réservés ou timides.
      • 3ème: Au même titre que les classes de 4ème, tous les élèves de 3ème ont assisté à des séances info-documentaires au CDI. Tout d’abord, dans le cadre de l’histoire des arts, ils ont tous eu, à raison de 3 séances en demi-groupes des séances de méthodologie de recherche d’information au CDI ou en salle informatique. Ces séances ont permis aux élèves d’affiner le choix de leurs œuvres (un pearltree était également mis à disposition), de découvrir et expérimenter la méthode du document de collecte. La première séance a permis de reprendre point par point les modalités de l’épreuve, ce qui était attendu d’eux. L’an prochain ces séances seront inscrites à l’emploi du temps, pour le premier trimestre. Les séances seront donc plus nombreuses et moins tardives et permettront un meilleur accompagnement des élèves. Les enseignants de disciplines souhaitant se joindre à nous seront les bienvenus. Parallèlement, dans le cadre d ‘exposés réalisés en S.V.T, toutes les classes ont également eu une séance sur la cartographie des sources, largement inspirée de celle présentée sur le blog de l’Odyssée d’LN. Le professeur de physique-chimie a également souhaité faire travailler les élèves avec moi dans le cadre d ‘exposés, mais cette demande, tardive dans l’année, n’a pas réellement aboutie. Elle sera cependant reconduite plus tôt l’année prochaine. De plus, les élèves de la classe de 3ème CHAM ont également des séances dédiées avec le professeur documentaliste.

Dans l’ensemble le volet pédagogique, hormis pour les classes de 5ème, a profité à tous. Il reste cependant nécessaire de réfléchir à une réelle progression des apprentissages info-documentaires de la 6ème à la 3ème, en reprenant les dispositifs déjà existants. Une formalisation d’une telle progression devra être engagée dès le début de la rentrée 2014.

  • L’accueil des élèves

Le CDI est devenu un  lieu central dans l’établissement. Idéalement situé (au RDC, dans le hall principal avec un accès sur la cour), il est visible pour les élèves et facile d’accès. Une autre porte donne presque directement sur la salle des professeurs et sur la salle informatique, ce qui représente un atout considérable.

Le logiciel CDI-Stat a été installé dès le mois de janvier pour l’inscription des élèves. Entre janvier et juin, on dénombre 4220 entrées, et la moitié de plus environ entre septembre et décembre. L’accueil des élèves pendant les heures d’études a été très intensif et sur certaines heures d’affluence, j’étais obligée de refuser l’accès à certains élèves. De même lors des séances pédagogiques: cris et mécontentement de beaucoup d’élèves. Pourtant le planning du CDI était affiché chaque lundi sur la porte du CDI et disponible en ligne sur l’ENT du collège dans la rubrique dédiée. Les problèmes majeurs ont été l’irrespect de certains élèves par rapport aux règles de vie du CDI et au matériel. Chaises mal ou non rangées, livres rangés ou posés n’importe où. D’où l’importance, en collège, de consacrer les 5 dernières minutes de chaque heure de permanence au rangement du lieu, du moins pendant quelques temps, afin que ces principes deviennent évident pour tout le monde. Je vais tenter de m’y tenir dès la rentrée prochaine.

Les relations avec la vie scolaire ont été bonnes tout au long de l’année, et en cas de dysfonctionnement le dialogue était aisé et permettait de résoudre rapidement et sans violence les problèmes.

  • La gestion du centre de documentation et d’information

A mon arrivée, les étagères étaient encombrées de très vieux ouvrages. La première opération a donc été un désherbage massif, permettant d’aérer les rayonnages et de faire un état des lieux des manques et besoins.

Le logiciel BCDI, dans une ancienne version était utilisé, et dès l’annonce de ma mutation j’avais demandé l’ouverture au service académique dédié d’un compte PMB. Dès septembre, j’ai donc réfléchi assez longuement aux modalités de transfert de la base BCDI vers PMB. Ayant déjà tenté deux fois le transfert et constaté un nombre d’erreurs importants malgré le nettoyage nécessaire de BCDI avant import, et suite au désherbage massif, j’ai finalement opté pour une reconstitution totale de la base, qui n’est, bien entendu pas terminée. Cependant grâce à  l’existence d’un réservoir de notices sur une base académique mutualisée, de MOCCAM ou de citedocbibli et de l’outil Z 39.50, cette tâche n’est pas non plus insurmontable et me permet de conserver une base a peu près clean, malgré quelques doublons. Mais les nombreuses procédures de PMB permettent de pallier ces difficultés.

Mon côté un peu maniaque m’a également conduit à refaire les cotes des ouvrages en utilisant des codes couleurs en fonction de la classification Dewey pour une meilleure lisibilité du fond, et pour uniformiser le classement des livres. Tous les ouvrages catalogués sont pourvus de codes-barres et une douchette a été acheté.

Les périodiques ont aussi subi un désherbage important (tous les B.O encore présents dans la réserve ont pris la direction de la poubelle) et le catalogage des périodiques conservés a permis de revoir l’archivage afin de le rendre également plus simple, accessible et lisible pour les usagers.

Il reste bien entendu encore pas mal de boulot, mais celui-ci est bien entamé, sur la bonne voie et d’ici 1 ou 2 ans tout devrait être terminé.

Le but de ces gros travaux de gestion est de rendre le fonds documentaire encore plus accessible aux usagers, de leur permettre d’utiliser les ressources du CDI en autonomie, que les usagers soit des élèves ou des adultes de l’établissement.

  • L’ouverture culturelle

Voici donc l’axe dont je me suis le moins souciée cette année, par manque de temps principalement, et par méconnaissance des structures culturelles locales. Mais au fil de l’année, j’ai malgré tout noué des contacts avec des partenaires culturels extérieurs, notamment par le biais du dispositif CHAM du collège, par la fréquentation des salles de spectacles de la commune. Je suis également en contact avec la responsable des archives de la mairie.

J’assisterai en septembre à la présentation de la saison culturelle de la principale salle de spectacle de la ville, et j’ai rencontré en fin d’année les responsables de l’ADDA du Tarn.

L’an prochain, nous participerons avec l’ensemble des classes de 4ème au défi Babelio Tarn. S’y ajouteront un groupe hors 4ème, car nous avons de gros lecteurs qui seraient déçus de ne pas pouvoir y participer et une équipe « adulte » avec des professeurs de disciplines souhaitant y prendre part, ainsi que des AED etc…

Afin de découvrir le patrimoine local et départemental j’ai participé au mois de mai à de nombreuses sorties dans des musées et lieux culturels majeurs du département (le musée du Saut du Tarn à Saint-Juéry, le musée de la Mine à Cagnac, l’archéosite de Montans, l‘abbaye-école de Sorrèze où les élèves de 3ème CHAM ont présenté leur court-métrage.

Des partenariats seront développés progressivement durant les prochaines années.

  • Mais encore?

De très bonnes relations avec l’équipe de direction et le service de gestion ont permis d’optimiser les équipements  du CDI: pose d’un vidéoprojecteur, nouveau tableau blanc, nouveau PC pour le professeur documentaliste, demande de nouveaux équipements mobiliers auprès du conseil général. Cette dernière demande est importante: les documents du kiosque ONISEP sont actuellement dans des classeurs, et cette mise à disposition ne facilite pas la consultation de ces ressources. Il a donc été demandé deux meubles à casier. De même les tables et chaises d’un orange affreux mais surtout abîmées seront probablement changées d’ici un à deux ans, afin de moderniser cet espace et de le rendre davantage accueillant et agréable aux usagers.

A terme, les ordinateurs des élèves devront également être changés, car ils rament énormément et ne permettent pas toujours de travailler à partir de l’outil informatique et numérique au CDI. Heureusement, la salle informatique est tout près…

Publicités

Une réflexion sur “Bilan d’une année 2013-2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s