EMI 5ème Séquence 1, séance 5: L'impact environnemental du numérique

Dernière séance de cette première (longue) séquence consacrée à Internet et au Web, dans son initiation historique, fonctionnelle, éthique et économique. J’ai pu la présenter deux fois au collège, avant que la fermeture du collège soit annoncée. Je vous explique plus bas comment je l’ai adaptée dans le cadre de la continuité pédagogique.


Cadre institutionnel   

  • Niveau:   5ème            ½ groupe          Effectif : entre 10 et 16 élèves
  • Support horaire : Une heure quinzaine (55 minutes)
  • Cadre pédagogique : EMI 5ème
  • Discipline(s) : Information-Documentation
  • Intervenant(s) :Professeure documentaliste
  • Durée de la séance : 55 minutes
  • Lieu(x) CDI

Déroulement de la séance

  • Situation dans la progression et/ou séquence : Dernière séance de la séquence 1.
  • Scénario pédagogique

C’est une séance où j’alterne entre la lecture de l’album Moi c’est Tantale (d’André Marois et Julien Castanié, aux éditions de l’Isatis) et la présentation de différentes ressources, le tout accompagné de moments d’échanges, questions / réponses avec les élèves. Je vous propose donc ci-dessous, le déroulement de la séance accompagné des diapositives projetées et/ou documents présentés. Les liens vers les vidéos sont disponibles plus bas.

INTRODUCTION

Pour introduire la séance, les élèves sont invités à réfléchir à la notion de pollution. On peut proposer à un élève de chercher la définition de pollution dans un dictionnaire (ou lancer un concours de rapidité 🙂 ) Nous nous arrêtons sur celle du dictionnaire Larousse.

Visionnage de la vidéo : Internet ne pollue pas – Vrai ou Faux ? | Data Science vs Fake d’ARTE, 5 octobre 2019

PREMIÈRE PARTIE : L’extraction des matières premières

Moi c’est Tantale: lecture du chapitre Norbert, La Renaissance.

P.S: Pour la lecture offerte, l’album est posé sur une table, face aux élèves. Je place une marotte (portrait du personnage collé sur une baguette en bois. Une épingle à linge est collée à la marotte et lui permet de s’accrocher à l’album. La page reste ouverte au bon endroit)

Visionnage de la vidéo : Ce qui se cache derrière la fabrication de nos smartphones, BRUT, 18 décembre 2017 + échanges avec les élèves (Mettre l’accent sur la dimension épuisable des minerais fossiles nécessaires à la fabrication des terminaux numériques et sur la quantité d’eau nécessaire à l’extraction ainsi que sur la dimension humaine liée aux conditions de travail, notamment celles des enfants)

DEUXIÈME PARTIE : La fabrication des terminaux numériques

Moi c’est Tantale: lecture du chapitre Wang, La Transformation.

Échanges avec les élèves : mettre l’accent sur la quantité de métaux nécessaires (et en quantité minime pour chacun) à la fabrication d’un smartphone. On peut faire le lien avec la première vidéo, visionnée en Intro (50 métaux rares). On peut à nouveau évoquer la question du travail des enfants, mais également insister sur le transport aérien, polluant, et qui permet de transporter la marchandise. (Dans le chapitre de l’album, il débute par la description du périple RDC > Japon > Chine étape 1 > Chine étape 2, en avion)

TROISIÈME PARTIE: Les usages

Moi c’est Tantale: lecture du chapitre Thomas, La Belle vie.

Échanges avec les élèves: les questionner sur les usages qui seraient, pour eux, les plus énergivores. On détaille ensuite avec eux plus précisément 3 aspects: les mails, le cloud computing, et le streaming vidéo. Entre chaque diapositives, les élèves ont généralement des remarques, questions à poser.

QUATRIÈME PARTIE: La fin de vie des équipements

Moi c’est Tantale: lecture du chapitre Lian, La Chute.

Échanges avec les élèves: mettre l’accent sur les matériaux non recyclés et l’impact environnemental des dépôts sauvages des déchets informatiques. Parler de l’obsolescence programmée. On peut rappeler les chiffres présentés dans la première vidéo « Internet ne pollue pas » (il y a plus d’appareils connectés à Internet que d’êtres humains)

CINQUIÈME PARTIE: Les dommages collatéraux

Visionnage de la vidéo : Un champ de coquelicots détruit par les instagrameurs en quête de la photo parfaite, RTL, 20 mars 2019

Échanges avec les élèves: interroger les élèves sur la question de l’image sur les réseaux sociaux. On peut leur présenter d’autres lieux concernés par cette destruction de l’environnement (qui entre dans la catégorie « nuisance diverse » de la définition de Pollution présentée en début de séance): les sources de l’Huveaume (Nans-Les-Pins dans le Var, la plage dite « Pop-Corn » sur l’île de Fuerteventura (Aux Canaries , Espagne). On peut également leur montrer cette vidéo, au choix, qui présente les différents endroits présentés ci-dessus.

Instagram. Ces lieux abîmés par la quête de la belle image, par Marie TOUMIT Ouest-France 17/04/2019

CONCLUSION


  • Évaluation: Les séances 4 (A qui appartiennent les outils du numérique ) et celle-ci auraient du faire l’objet d’une évaluation commune de fin de séquence. Malheureusement je ne sais pas quand auront lieu les prochaines séances, ni le temps qu’il restera ensuite, j’ai donc proposé deux petites « applis » (un QCM et un jeu d’association sur le site LearningApps), que je vous propose ci dessous.

La première, sous forme de QCM est relative à l’écoute de la première vidéo proposée, « Internet ne pollue pas. Vrai ou faux? » (Data sciences VS Fake, proposée par Arte)

La deuxième, sous forme de jeu de classement par paire, est en lien avec l’écoute de la lecture de l’album Moi c’est Tantale. Il consiste à associer chaque personnage du récit avec l’extrait de l’album correspondant.

  • Matériel : Album Moi c’est Tantale + Vidéoprojecteur + Ordi enseignant connecté au réseau Internet et disposant d’un navigateur + Son

Bilan de la séance

Cette séance ne présente pas non plus, à proprement parler l’étude de notions info-documentaires. Les objets d’étude présentés ici relèvent de la culture numérique liés aux questions environnementales. En amont de la prochaine séquence, davantage tournée vers le Web et surtout les réseaux sociaux, elle introduit la notion d’usage, puisque la question des usages massifs est un des aspects de la pollution numérique.

Comme je le disais en début de billet, je partage ici la séance conçue dans sa forme originelle, c’est à dire en présentiel d’élèves.

La fermeture du collège (Covid-19) a été annoncé alors qu’elle n’avait été présentée que deux fois (sur 11). J’ai donc du l’adapter pour la proposer, à distance aux autres groupes. J’ai fait le choix d’enregistrer la lecture offerte, et de réaliser un montage vidéo alternant entre ces lectures et les vidéos et autres documents présentés lors de la séance. J’ai obtenu l’accord de la maison d’édition pour l’utilisation de l’album audio / image, mais dans le cadre d’une diffusion restreinte à l’espace privé de l’ENT. J’y ai ajouté les deux applis pour que les élèves puissent tester leur compréhension. Je n’irai pas vérifier si les exercices ont été fait, car le site LearningApps ne me permet pas d’avoir des données sur les réponses apportées. De plus, les élèves sont déjà en difficulté, s’adaptant (comme nous enseignant) à une manière d’apprendre à distance, peu commune et clairement inédite . (Il parait qu’on était prêt). On fera probablement un bilan à la reprise avant d’enchainer sur la suite du programme.

Fichiers à télécharger

Fiche élève: je dois avouer que j’ai préparé cette séance un peu dans l’urgence et je n’ai pas encore pris le temps de terminer la fiche élève. Quand ce sera fait, je mettrai le billet à jour (et bien sûr, je n’oublierai pas mes élèves, mais à priori je ne suis pas en retard 😉 )

EMI 5ème Séquence 1, séance 4: A qui appartiennent les objets du numérique

Quatrième séance avec les 5ème, qui introduit le modèle libre VS le modèle propriétaire..

Cadre institutionnel   

  • Niveau:   5ème            ½ groupe          Effectif : entre 10 et 16 élèves
  • Support horaire : Une heure quinzaine (55 minutes)
  • Cadre pédagogique : EMI 5ème
  • Discipline(s) : Information-Documentation
  • Intervenant(s) :Professeure documentaliste
  • Durée de la séance : 55 minutes
  • Lieu(x) CDI (ou Salle info CDI)

Savoirs en jeu

  • (Rappel de l’objectif de la séquence) : Découvrir les aspects historiques relatifs à Internet et au Web et savoir différencier Internet et le Web en étant capable d’en donner une définition simple et de nommer les outils permettant d’y accéder. Avoir conscience des deux grands modèles qui régissent Internet et le Web: le modèle libre et le modèle propriétaire.
  • Objectifs d’apprentissage en information-documentation et alignement pédagogique
    • Savoirs théoriques
  • Pré-requis : Lors de la séance précédente (Timeline du numérique) les élèves ont pu appréhender les deux modèles (libre / propriétaire) en fonction de leur sujet de recherche. Certains élèves sont déjà sensibilisés à cet aspect.

Déroulement de la séance

  • Situation dans la progression et/ou séquence : Séquence 1, séance 4. Après un temps long consacré à la troisième séance, avec une réalisation collective d’une timeline du numérique, cette avant-dernière séance de la première séquence permet d’initier le sujet de l’économie politique du numérique (Nikos SMYRNAIOS).
  • Scénario pédagogique
    • Intro : A partir des sujets traités par les élèves lors de la séance précédente, l’enseignant questionne les élèves : le sujet qu’ils ont traité relevait-il du modèle libre ou propriétaire? Rebondir sur la différence entre les 2. Demander aux élèves leur avis. Présentation de la séance et notamment de la première activité.
    • Consigne : replacer les éléments proposés , en groupe, dans les colonnes «Modèle libre / Modèle propriétaire » tracées au tableau.
    • Mise en activité: Les élèves se répartissent par groupes, autour d’un tableau (groupe de 5 à 8 élèves)
    • Activité des élèves: Les élèves réfléchissent collectivement au modèle dans lequel s’inscrivent les différentes étiquettes magnétiques proposées.

  • Mise en commun: Observation des réalisations de chaque groupe.
  • Structuration des savoirs: Projection du diaporama. Présentation du modèle propriétaire via les GAFAM (Les élèves sont invités à désigner chaque entreprise composant le sigle GAFAM), puis introduction du modèle libre: présentation de Richard Stallman (précurseur du modèle libre), et à l’échelle francophone du réseau Framasoft. Le diaporama (court) se termine par la présentation du projet « Dégooglisons Internet » et de l’illustration du site (voir plus bas « Référence des matériaux »). Les élèves sont invités à analyser rapidement cette illustration (rapprochement du banquet de chaque fin d’épisode d’Axtérix et Obélix, et remplacement des sangliers sur la broche par les logos, réadaptés, des GAFAM)
  • Structuration des connaissances: En fin de séance, distribution de la fiche-élève (recto-verso) et lecture collective.
  • Évaluation: Les élèves sont invités à réaliser à nouveau l’activité de début de séance. Après la phase de structuration des savoirs et des connaissances, chaque groupe se repositionne devant sa première répartition et apporte les modifications nécessaires. Mise en commun et correction collective pour chaque groupe.
  • Méthode pédagogique: interrogative
Bienvenue au banquet concluant Dégooglisons Internet, par Péhä (CC-By)
  • Matériel : Tableau blanc (+ feutres) / Vidéoprojecteur + Ordi enseignant connecté au réseau Internet et disposant d’un ou plusieurs navigateurs de recherche / Suite bureautique / Étiquettes magnétiques (X2) + Tableau blanc ou noir magnétique (2 tableaux ou tableau mobile double face).
  • Renseignement des axes temporels (vertical) et organisationnels (Horizontal)

Bilan de la séance

Cette séance ne présente pas à proprement parler l’étude de notions info-documentaires. Les objets d’étude présentés ici relèvent de la culture numérique. Mais dans la progression proposée, il me semble que cet aspect (modèle libre / propriétaire) est important. La manière de les présenter est probablement très incomplète et superficielle, mais le temps de la séance (55 min) et le public concerné (5ème) expliquent cet angle de traitement. Il s’agit davantage d’un éveil, d’une prise de conscience de la coexistence de ces deux modèles, et de la présence oligopolistique du modèle propriétaire (esprit critique). Cet aspect sera à nouveau abordé dans les séances suivantes (notamment celle sur les métiers du Web et de l’Internet).

Fichiers à télécharger

Les étiquettes magnétiques: plusieurs logos d’entreprises, réseaux sociaux, logiciels et portraits de figures emblématiques de l’un et l’autre des modèles (Linux, Microsoft, Microsoft Word, Open office Writer, Mark Zuckerberg, Richard Stallman, Facebook, Framasoft, Dégooglisons Internet etc….. Imprimés en couleur, plastifier et utilisation d’un rouleau de « scotch » magnétique (ultra pratique). Je peux vous envoyer le fichier sur demande 🙂

EMI 5ème Séquence 1, séance 2: Accéder à Internet et au Web, dans l’ordre et avec le bon vocabulaire

Deuxième séance avec les 5ème, qui porte sur l’accès à Internet et au Web.

Cadre institutionnel   

  • Niveau:   5ème            ½ groupe          Effectif : entre 10 et 16 élèves
  • Support horaire : Une heure quinzaine (55 minutes)
  • Cadre pédagogique : EMI 5ème
  • Discipline(s) : Information-Documentation
  • Intervenant(s) :Professeure documentaliste
  • Durée de la séance : 55 minutes
  • Lieu(x) CDI (ou Salle info CDI)

Savoirs en jeu

  • (Rappel de l’objectif de la séquence) : Découvrir les aspects historiques relatifs à Internet et au Web et savoir différencier Internet et le Web en étant capable d’en donner une définition simple et de nommer les outils permettant d’y accéder.
  • Objectifs d’apprentissage en information-documentation et alignement pédagogique
    • Savoirs théoriques

Déroulement de la séance

  • Situation dans la progression et/ou séquence : Séquence 1, séance 2. Dans la continuité directe de la séance précédente, elles feront toutes deux l’objet d’une évaluation intermédiaire lors de la prochaine séance.
  • Scénario pédagogique
    • Intro : Évaluation de la séance précédente : inviter les élèves à se remémorer la différence entre Internet et Web, et à situer leur apparition dans le temps. , Apporter une remédiation si nécessaire. Annonce du thème de travail de la séance: accéder à Internet et au Web (dans l’ordre et avec le bon vocabulaire)
    • Consigne : replacer les éléments proposés , en groupe, sur la frise du temps « Accéder à Internet et au Web » tracée au tableau, en leur expliquant qu’il y a un ordre pour pouvoir avoir accès à Internet puis au Web. Les élèves peuvent, s’ils le souhaitent, avoir accès à un ordinateur du CDI pour manipuler les outils permettant d’avoir accès au Web.
    • Mise en activité: Les élèves se répartissent par groupes, autour d’un tableau (groupe de 5 à 8 élèves)
    • Activité des élèves: Les élèves réfléchissent collectivement à l’ordre d’accès à Internet et au Web en replaçant les éléments magnétiques à volonté et en procédant à des regroupement.
    • Mise en commun: Comparaison des réalisations de chaque groupe. Échanges et discussion.
    • Interlude « historique »: Lecture d’une compilation d’extraits du roman : Profil, de Jay Asher (Milan, 978-2745957245, 15,20 euros), qui décrit le processus de connexion au réseau Internet et au Web datant de 1995). N’étant pas au claire sur le droit de partage public relatif à ce type de compilation d’extraits, je m’abstiens de partager mon fichier ici (mais vous pouvez toujours me le demander via le formulaire de contact ou autre)
    • Structuration des savoirs: Jeu du logo avec la projection du diaporama. Les élèves doivent deviner le nom et la fonction (navigateur / moteur de recherche) de chaque logo.
    • Structuration des connaissances: En fin de séance, distribution de la fiche-élève (recto-verso) et lecture collective. On renseigne ensemble l’intitulé des bandeaux gris des deux pages (accéder à Internet – page 1-, accéder au Web -page 2 -)
    • Évaluation: Les élèves replacent 4 éléments sur les deux pages: « Wifi », « Fournisseur d’accès à Internet », « navigateur » et « moteur de recherche ». Le professeur vérifie .
  • Références des matériaux :
    • Compilation d’extraits issus du roman Profil, de Jay Asher (2012) p.16 à 21
  • Matériel : Tableau blanc (+ feutres) / Vidéoprojecteur + Ordi enseignant connecté au réseau Internet et disposant d’un ou plusieurs navigateurs de recherche / Suite bureautique / Étiquettes magnétiques (X2) + Tableau blanc ou noir magnétique (2 tableaux ou tableau mobile double face) / Ordinateurs connectés à Internet .
  • Renseignement des axes temporels (vertical) et organisationnels (Horizontal)

Bilan de la séance

Fichiers à télécharger