J’ai mal à mon métier #oùestleprofdoc

Ami prof doc ou pas prof doc, tu as peut-être déjà vu la vague de contestation qui se lève et s’élève sur le Web.

Pour rappel:

La pétition mise en ligne par le collectif Où est le prof doc? créé par Christophe Mousset et Elsie Russier, professeurs documentalistes. A l’heure où je vous parle, 1000 signatures sont déjà enregistrées, en à peine un jour d’existence. Alors si tu l’as pas encore fait, fonce la signer et la partager, même à tes collègues, amis, voisins. C’est par ici: http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N47860

bf066aaacca7378006f1a15a3bb9fb54

Et si t’es vraiment, mais vraiment pas content, tu peux aussi déposer ton visuel ou en chopper un des copains sur le mur de la protestation, créé par Anne-Sophie Domenc. C’est par ici: http://fr.padlet.com/profdoc1/mur_de_la_protestation

Tout ça parce que le constat est là: notre rôle pédagogique est mis à mal.

Les grilles de titularisation pour les stagiaires professeurs documentalistes dénigrent notre rôle pédagogique. L’article de Pascal Duplessis met en avant ce problème sur son site http://lestroiscouronnes.esmeree.fr/actu/entree-dans-la-profession-tou-te-s-concerne-e-s ainsi que celui de la FADBEN: http://www.fadben.asso.fr/Les-grilles-d-evaluation-des.html

Suffit aussi de voir le sujet du CAPES interne de cette année, pour se demander où est le professeur documentaliste: http://lestroiscouronnes.esmeree.fr/actu/capes-interne-2015-y-a-t-il-vraiment-un-professeur-documentaliste-dans-l-etablissement

Et puis la réforme, les projets de programme, le nouveau décret ne sont pas à notre avantage… On se demande où nous sommes passés. On est invité à participer, le CDI serait même capable de transmettre des savoirs aux élèves, mais nous, au final on ne sait pas trop à quoi on sert…

a92c8a3b13c86752d33fb6678ec91813

Tu pourras lire les différents textes de la FADBEN sur ces questions:

Au sujet du projet de programmes: http://www.fadben.asso.fr/Projets-de-programmes.html

Au sujet de la refondation et des perspectives pour le prof doc: http://www.fadben.asso.fr/La-Refondation.html

Et puis au sujet du décret aussi, la FADBEN pose des questions à l’IGEN pour savoir à quelle sauce nous serons mangés: http://www.fadben.asso.fr/Obligations-de-service-en.html

Au sujet de ce décret d’ailleurs, dans mon académie nous n’avons pas encore de réponses claires… Mais après une courte discussion avec mon chef adjoint, je sens poindre la non reconnaissance de notre mission d’enseignement. Il m’a été dit, mais entre deux portes, que les décharges de récupération d’une heure de cours ne concernerait que les heures d’enseignants d’une discipline… Les heures d’EMI, de recherches d’info en interdisciplinarité ou celles que je mène seule dans le cadre de l’HDA, ne seraient pas prises en compte. Puisque « de toutes façons vous le faites déjà sans la décharge, alors pourquoi cela changerait-il? ». Peut-être parce que justement, cela est injuste au regard de mes autres collègues de disciplines…

Aujourd’hui j’ai vraiment mal à mon métier… Quand je m’entends dire qu’il n’y a plus besoin d’experts à l’heure du numérique (oui oui je vous assure), j’ai mal au bide…

Et je suis pas la seule. Ma copine Aline Bousquet avait publié un billet il y a quelques mois sur son site Méta-DIC (à lire si ce n’est déjà fait: Quel étrange statut que celui de prof doc) ou tout récemment Christophe Mouisset avec son article « Professeur documentaliste: vous avez dit professeur? »

Alors aujourd’hui je le dis et je l’affirme:

afgbcaff